Kawasaki lance un système pour liquéfier l’hydrogène

Le groupe industriel vient de démarrer au japon la vente d’un système qui permet de liquéfier l’hydrogène. Il fonctionne pendant plus de 3 000 h et a la capacité de produire sous cette forme 5 tonnes par jour (de quoi alimenter en théorie 1 millier de véhicules à pile à combustible). Liquéfié et maintenu à moins 253 degrés, l’hydrogène voit son volume réduit d’un facteur de 800. Ce qui facilite le stockage.

Kawasaki a développé en interne son procédé de liquéfaction. Il a pu s’appuyer sur son expertise des moteurs à rotation rapide, comme ceux qu’il produit pour les jets et les turbines à gaz. Le système est assez compact et peut être démarré en moins de 24 h après son installation. Il garantit par ailleurs un hydrogène pur à 99,999 %.

Le groupe propose par ailleurs des réservoirs de stockage et des containers pour le transport de l’hydrogène liquide. Sur son site, l’industriel explique plus en détail sa vision pour cette forme d’énergie.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting