La Corée du Sud autorise Hyundai à exporter sa technologie H2

Selon l’agence de presse Yonhap, citée par le Korea Herald, le ministère de l’économie coréen autorise le constructeur automobile à exporter sa technologie de pile à combustible. Hyundai a reçu une commande auprès de deux industriels, l’un basé aux Etats-Unis, l’autre en Europe. Le feu vert donné par le gouvernement va permettre au groupe de prendre des parts de marché et de dominer ainsi le marché de l’hydrogène.

Les ventes de véhicules à pile à combustible devraient augmenter aux USA et en Europe de respectivement 57,1 % et de 84,2 % d’ici 2028.

La pile H2 fait partie des 69 technologies considérées comme stratégiques en Corée du Sud et qui réclament une autorisation pour l’export.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting