La fierté d’Olivier Lombard (Hopium)

Le jeune pilote et entrepreneur a plutôt bien réussi son coup. En dévoilant aujourd’hui le premier prototype de la future marque Hopium, en marge du salon VivaTech, Olivier Lombard occupe le terrain médiatique. Et il montre que son projet est bien concret.

Il a tenu les délais et a bien présenté comme promis un véhicule, comme il s’y était engagé à l’automne dernier. Hopium a choisi un lieu de fête parisien, le Bridge, situé sous le pont Alexandre III. Journalistes et invités s’y sont succédé tout au long de la journée. Ils ont pu ainsi découvrir le bolide à l’hydrogène, mis en évidence par un jeu de lumières et des écrans.

Hydrogen Today, qui a pu converser avec le pilote, a constaté que le pilote était fier de son « bébé ». Et il estime que c’est un « tour de force » que d’avoir pu réaliser ce démonstrateur. Et c’est une voiture qui fonctionne.

Le PDG d’Hopium a multiplié les rendez-vous. Il a même réussi à intéresser le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, qui devait passer à 18 h pour venir voir la future berline GT H2 à la française.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting