L’ACO développe un jeu sur l’hydrogène

L'ACO développe un jeu sur l'hydrogène
L’ACO développe un jeu sur l’hydrogène

Organisateur des 24 h du Mans, l’Automobile Club de l’Ouest a développé un jeu sur le thème de l’hydrogène. Une initiative avant tout pédagogique et tournée vers les jeunes.

Le jeu est un prototype non commercialisé et sert pour des interventions dans des écoles. Il s’agit d’un jeu reprenant le tracé des 24 H du Mans, avec évidemment 24 cases. Sur chacune d’elles, il y a 2 types de questions : une niveau débutant et une niveau expert. Les questions portent sur la course en elle-même et l’hydrogène. Le principe ? Vous marquez des points et avancez sur les cases suivant vos réponses. En cas d’erreur, vous reculez d’un certain nombre de cases.

Comme sur la piste, il y a un directeur de course et c’est lui qui propose les questions, donne les réponses et attribue les points. Et donc le rythme de progression des joueurs. Sur le plateau, un emplacement effaçable permet d’écrire les scores. Le jeu se joue à 4 (plus le directeur de course), ou à 8 en double.

Le but est de faire découvrir, en s’amusant, la compétition et la mobilité durable.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors, vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous voulez en savoir plus sur l’Automobile Club de l’Ouest ? Alors nos derniers articles sur cet acteur devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur l’Automobile Club de l’Ouest ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène plus régulièrement ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici&

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde