Lhyfe s’étend au Danemark

La start-up nantaise, spécialisée dans l’hydrogène renouvelable, a été choisie pour faire partie du nouveau parc industriel danois « GreenLab* ». Il s’agit de l’une des premières zones d’essais énergétiques officielles et réglementaires en Europe. Lhyfe et ses partenaires (Green Hydrogen Systems et Eurowind Energy) fourniront un électrolyseur d’une capacité maximale de 24 MW, pour une production d’environ 8 tonnes d’hydrogène renouvelable par jour. Cet hydrogène alimentera une production de méthanol utilisé pour la mobilité et les industriels du site, ainsi que pour la mobilité des usagers des alentours. La première phase du projet, qui comprend environ 12 MW, devrait être installée fin 2022.

La jeune pousse fait également partie du consortium du projet GreenHyScale, qui prépare un accord auprès de l’Agence exécutive européenne pour le climat, les infrastructures et l’environnement (CINEA) en réponse à l’appel de financement Green Deal de l’Union Européenne. Ce projet concerne un électrolyseur nouvelle génération de 100 MW, qui sera mis en place en 2024. Il fournira environ 30 tonnes d’hydrogène renouvelable par jour. L’objectif de ce projet est d’ouvrir la voie à un déploiement à grande échelle de l’électrolyse à terre et en mer, en utilisant la nouvelle plateforme d’électrolyseur alcalin multi-MW fournie par Green Hydrogen Systems, ainsi qu’une nouvelle plateforme industrielle symbiotique Power-to-X.

« Lhyfe est heureux de partager son savoir-faire et de participer à ce projet d’envergure internationale », commente Matthieu Guesné, le PDG.

*Un parc qui s’étend sur 600 000 m2, situé près de Skive (dans la région du Jutland-Central, au nord-ouest du pays)

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting