Ligier : une voiture de course à moteur H2 avec Bosch

Une voiture de course à moteur hydrogène signée Bosch et Ligier

Une voiture de course à moteur hydrogène signée Bosch et Ligier

Le moteur à combustion alimenté par hydrogène intéresse de plus en plus le monde de la compétition. Dans le cadre d’un partenariat, Ligier Automotive et Bosch Engineering vont élaborer un démonstrateur qui sera présenté aux 24 h du Mans.

Et cette auto aura pour nom la Ligier JS2 RH2. Par rapport à la voiture de course d’origine, cette version à hydrogène sera équipée d’un nouveau genre de monocoque en carbone comprenant trois réservoirs d’hydrogène. Et le moteur à essence V6 standard sera converti par Bosch Engineering, qui assure la partie technique et la sécurité autour de l’hydrogène. Ligier, qui a l’expérience de la compétition automobile, sera responsable de l’architecture de la voiture ainsi que de l’intégration du système H2 et du système de refroidissement. La société mettra aussi au service du projet ses nombreuses années d’expertise en matière de technologie automobile, de conception de moteurs et d’essais.

L’objectif est de réaliser une voiture à hautes performances, dont le moteur à hydrogène doit offrir une expérience de conduite équivalente à celle des voitures de course conventionnelles à essence. Il s’agit aussi de montrer le potentiel que représente le développement de véhicules spécifiques pour la gestion des moteurs et le stockage de l’hydrogène. « La propulsion à hydrogène présente un grand potentiel, en particulier dans le sport automobile et dans le milieu des voitures de sport à haute performance », déclare Johannes-Jörg Rüger, Président de Bosch Engineering. « En tant que constructeur de voitures de course et de véhicules spéciaux, nous devons innover pour relever les défis de demain afin d’offrir aux sports mécaniques et aux véhicules à haute performance une nouvelle voie de développement, commente Jacques Nicolet, Président de Ligier Automotive. « Ce projet s’inscrit dans la stratégie de Ligier Automotive de devenir un partenaire privilégié des constructeurs automobiles pour l’intégration des nouvelles énergies et technologies ».

Le projet sera dévoilé à l’occasion de l’édition du centenaire des 24 h du Mans. Tout un symbole qui laisse deviner l’intention de Ligier de prendre sa part dans le cadre de la future catégorie H2 des 24 h en 2025…

Vous voulez en savoir plus sur les voitures de course à hydrogène ? Ces 2 articles devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde