L’Occitanie commande sa barge à hydrogène auprès de Piriou

L’entreprise bretonne* vient de se voir notifier officiellement par la Région Occitanie la commande d’une drague à hydrogène. Cette drague aspiratrice en marche de 70 m, destinée à l’entretien des ports du Golfe du Lion, sera conçue en collaboration avec le bureau d’architecture navale toulousain LMG Marin**. Elle offrira une capacité de transport de 1500 m3 de sédiments. La barge sera également dotée d’une élinde permettant de prélever du sable jusqu’à 32 m de profondeur et d’un dispositif de déchargement par l’avant utilisé pour le regarnissage des plages. Mais surtout, l’intégration d’une pile à hydrogène permettra d’économiser jusqu’à 20 % de la consommation en gas-oil du navire.

« L’intégration d’une pile à combustible, de batteries et de conteneurs de stockage d’hydrogène sur une drague, est, au-delà du bénéfice environnemental, un défi technologique que nous relevons, en tant qu’acteur de la filière marine hydrogène française », déclare Vincent Faujour, Président du groupe. « De par son faible impact environnemental, cette future drague participera à la transition énergétique engagée dans le secteur de la marine marchande ». Piriou a déjà une expertise dans l’hydrogène. La société est l’un des trois lauréats de l’Appel à Manifestation d’Intérêts (AMI) Challenge Innovation – éolien en mer, porté par l’énergéticien WPD et le Pôle Mer Bretagne Atlantique, pour son Crew Transfer Vessel (CTV) à propulsion hybride hydrogène.

Attribué à l’issue de plus d’un an et demi de compétition internationale, le marché prévoit la livraison de la drague à Sète courant du troisième trimestre 2023.

*Une société spécialisée depuis un demi-siècle dans la conception de bateaux de pêche et basée à Concarneau. Elle a aussi des antennes en Afrique, aux Emirats Arabes Unis et au Vietnam.

**Impliqué dans des projets de bateaux à hydrogène

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting