hysylabs-400x400

Basée à Aix-en-Provence, la jeune société française HySiLabs a mis au point une technologie qui produit de l’hydrogène directement utilisable dans une pile à combustible ou un moteur thermique, à partir d’hydrures de silicium qu’on appelle aussi des polysilanes. Dénommé HSL Fuel, ce carburant est un liquide transparent, inerte et très stable à température et pression ambiantes.

La start-up a mis au point un réacteur de conversion qui permet la production à la demande d’hydrogène en faisant réagir les polysilanes avec de l’eau en présence d’un catalyseur. Il en résulte un déchet qui est… du sable (oxyde de silicium).  Actuellement, la solution technologique développée par HySiLabs est caractérisée par une densité énergétique équivalente à de l’hydrogène à 200 bar.

L’entreprise se concentre pour le moment sur des applications nécessitant des puissances de l’ordre de quelques kW et un usage stationnaire, pour l’alimentation d’antennes-relais. Un premier démonstrateur sera présenté au cours de l’été 2016. Mais, elle n’exclut pas à terme de proposer sa solution pour des applications mobiles telles que les chariots élévateurs, les bateaux ou les avions.

Parallèlement, la start-up recherche des fonds (1,5 million d’euros) pour poursuivre les développements techniques.