Energy Observer a quitté Saint-Malo

Energy Observer a franchi ce lundi les écluses de Saint-Malo, son port d’attache. C’est un événement que les fans ont pu suivre en direct sur Facebook. Le moment était symbolique, car depuis 2015, une soixante personnes ont travaillé dans la cité des Corsaires pour transformer ce catamaran de légende, détenteur d’un trophée Jules Verne, en un bateau autonome en énergie. Rappelons qu’Energy Observer est propulsé à partir d’énergies renouvelables (solaire, éolien), qu’il stocke sous forme sous forme d’hydrogène (dont la conversion est assurée à partir d’un électrolyseur qui utilise l’eau de la mer), grâce à une pile à combustible.

Hydrogen Today souhaite évidemment bon vent à Victorien Erussard et Jérome Delafosse.

La première des 101 escales est prévue à Paris. Après avoir remonté la Seine, Energy Observer sera visible du 6 au 16 juillet au port du Gros caillou (entre le pont de l’Alma et le Pont des Invalides). Le public pourra accéder au village de 12 h à 18 h en semaine et de 10 h à 18 h le weekend (sauf, le 14 juillet).

By | 2017-06-26T12:33:31+00:00 juin 26th, 2017|Marine et fluvial|Commentaires fermés sur Energy Observer a quitté Saint-Malo

About the Author:

Journaliste automobile depuis plus de 25 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives. Sur l'hydrogène, j'ai co-écrit un ouvrage en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Plus récemment, j'ai réalisé un livret pour l'OVE (Observatoire du Véhicule d'Enterprise).

Abonnez-vous à H2 Today (gratuit)

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Follow

Get the latest posts delivered to your mailbox: