Le fabricant de camions à hydrogène affirme avoir levé plus de 100 millions de dollars en une semaine. Il s’agit de la troisième levée de fonds de l’entreprise américaine, basée à Phoenix (Arizona). Nikola Motor, qui se fixe un objectif de 200 millions, a donc parcouru la moitié du chemin. C’est un résultat dont se félicite le fondateur, Trevor Milton, à quelques mois de la présentation des premiers prototypes sur route.

Selon les analystes, atteindre si vite un tel montant est le signe que le modèle économique de Nikola est solide. Le fabricant a reçu une commande de 800 camions de la part d’Anheuser-Busch (bière Budweiser), avec les stations qui vont avec. Ce contrat est de nature à rassurer les investisseurs, estime un expert d’IHS Markit.