Alors que Hyundai a surpris son monde en signant un gros contrat avec la Suisse (1 000 camions à partir de 2019), c’est au tour de l’américain Nikola Motor de répliquer en dévoilant un poids-lourd à hydrogène conçu pour le vieux continent. Il n’existe pour le moment que sous la forme d’une image. Le vrai camion sera présenté le 16 avril prochain, lors du Nikola World 2019, à Phoenix en Arizona.

Ce que l’on sait à ce stade, c’est qu’il aura une autonomie de 500 à 1200 km selon sa configuration. Il refera le plein en 20 mn, grâce à des stations que Nel Asa déploiera à partir de 2022.

Inspiré par la Norvège (tre veut dire trois dans la langue locale), ce nouveau venu dans la gamme Nikola sera d’ailleurs testé là-bas dès 2020. Il devrait arriver ensuite sur le marché vers 2023. Elaboré pour répondre à l’intérêt croissant des européens pour le camion à hydrogène, le Nikola Tre embarquera une pile à combustible de 120 kW et des batteries de 800 volts.

Les gestionnaires de flottes intéressés pourront s’inscrire à partir du 3 décembre pour assister à sa présentation au Nikola World. Ils peuvent aussi dès à présent réserver des camions, dès lors que la flotte dépasse les 10 exemplaires.