Si l’on en croit la presse locale, Carole Delga, la présidente de la région Occitanie, souhaite investir dans des trains à hydrogène. C’était le sens de sa visite dans les locaux d’Alstom près de Tarbes. Elle y a été accueillie par Benoît Carniel, directeur du site local d’Alstom, et par Jean-Baptiste Eyméoud, directeur général d’AlstomTransport France.

Carole Delga était est venue dans les Hautes-Pyrénées pour officialiser l’investissement de la région Occitanie dans les trains Regiolis de nouvelle génération, dont 3 modèles à hydrogène.

« Pendant l’été, j’ai rencontré Emmanuel Macron, le président de la République, et je lui ai dit que je voulais des trains à hydrogène », rapporte La Nouvelle République des Pyrénées. « La région Occitanie a été la première région à passer commande de trains hybrides. Il a fallu aussi convaincre l’État et la SNCF de l’importance de ce projet, notamment dans la transition énergétique de la France. L’Occitanie sera un terrain d’expérimentation privilégié pour le train à hydrogène. Il faut aussi que les autres régions françaises se joignent à nous. Les discussions devraient se poursuivre avec mes homologues jusqu’en juin 2019. Les trains devraient effectuer ses premiers tests à l’horizon 2021-2022. Ils seraient ensuite être testés sur une ligne de chemin de fer, avec un conducteur, en 2022 ou en 2023 », conclut la Présidente de région.