La compagnie canadienne va livrer 7 000 unités de son prolongateur d’autonomie de 50 kW à un fabricant chinois de bus. Le produit, qui a été certifié par le centre d’homologation du pays, le CATARC (China Automotive Technology and Research Center), sera mis en service à Nankin. La municipalité souhaite en effet augmenter le rayon d’action des bus électriques. L’hydrogène est la technologie idéale pour offrir une grande autonomie et une plus grande disponibilité des véhicules en toutes saisons.

Cette commande, qui s’inscrit dans un partenariat à long terme, représente l’équivalent de 15 millions de dollars.

Loop Energy attend beaucoup de la Chine, où il a créé une joint-venture avec In-Power, un partenaire local avec qui il va produire des range extender pour les bus et les poids-lourds. Selon le patron de la société canadienne, Ben Nyland, le système de 50 kW devrait aussi se développer en Europe et sur d’autres marchés internationaux.