Dans le cadre du projet Dijon Métropole Smart EnergHy (DMSE), McPhy a été retenu pour assurer la conception, réalisation et intégration de deux stations hydrogène d’une capacité de 400 kg d’hydrogène/jour chacune (l’une proposant une pression de remplissage de 350 bar et l’autre proposant une configuration « Dual Pressure » en 350 et 700 bar). Elles seront connectées à un électrolyseur grande puissance de 1 MW.

Quatre bornes de distribution seront disponibles pour alimenter les véhicules lourds et légers de la collectivité et de ses partenaires, au nord de Dijon. Cette flotte sera composée dans un premier temps de 27 bus, 9 bennes à ordures ménagères et une quinzaine de véhicules légers. D’ici 2030, elle devrait atteindre au total 200 bus, 50 bennes à ordures et 250 véhicules légers.

La particularité du projet vient du fait que l’électrolyseur connecté pour produire l’hydrogène sur site sera alimenté à 90 % par l’électricité provenant d’un incinérateur de déchets ménagers et les 10 % restants proviendront d’énergies renouvelables produites localement. Cela permettra de valoriser une électricité dite « fatale », qui aurait été perdue si elle n’avait pu servir à alimenter cet écosystème, et d’éviter près de 2 500 tonnes de rejets de CO2 par an.

La commande a été passée par la société Rougeot Energie, en tant que contractant général pour le compte de la société Dijon Métropole Smart EnergHy (créée avec la métropole pour mener à bien le projet).

*qui a reçu le soutien et un co-financement de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise Énergétique (ADEME)