Nikola fragilisé par un partenaire qui prend ses distances


Le groupe coréen Hanwha, partenaire stratégique de Nikola, va réduire son engagement au sein du constructeur américain de camions électriques et à hydrogène. Il détient une participation de 5,65 % dans le capital, par le biais de la filiale Green Nikola Holdings. Il prévoit de vendre jusqu’à 11 millions d’actions, ce qui pourrait lui rapporter environ 180 millions de dollars. La somme sera investie dans d’autres activités en lien avec le secteur de l’hydrogène.

“Hanwha demeure un important partenaire stratégique et continue de jouer un rôle actif au sein du conseil d’administration de Nikola”, a indiqué l’entreprise américaine à Reuters.

C’est toutefois une déconvenue de plus pour l’entreprise, après la décision de General Motors de revoir à la baisse le périmètre de sa collaboration avec Nikola, après avoir renoncé à prendre une partie du capital.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting