Nissan lance une flotte de véhicules à l’hydrogène en Chine

nissan véhicules hydrogène Chine
Nissan lance une flotte de véhicules à l’hydrogène en Chine

À travers sa coentreprise avec DongFeng, l’allié de Renault a déployé une flotte de démonstration. C’est une version à hydrogène de la Venucia.

Malgré une certaine vague de scepticisme, l’hydrogène continue de se développer, notamment en Chine. Et le champ d’application concerne aussi l’automobile. Il est assez révélateur de voir que Nissan, qui est plutôt impliqué dans la voiture électrique à batterie, a choisi sous la marque Dongfeng Nissan de déployer une flotte de la Venucia H2e. Certes, il ne s’agit que d’une démonstration, mais pendant 36 mois, le constructeur japonais va sillonner avec ses véhicules les rues de la ville de Guangzhou.

Le véhicule utilise une pile de 60 kW, associée à une batterie, et vient propulser un moteur électrique de 160kW. Il revendique une autonomie de 500 km. Étant donné le prix de la Venucia H2e, elle n’est pas encore accessible pour le public.

GAC, Changan et SAIC ont déjà présenté des véhicules à pile à combustible. En 2023, il s’est vendu 5 805 véhicules à pile à combustible en Chine. Soit, une progression de 72 % ! Il s’agit cependant essentiellement de véhicules utilitaires.

Vous voulez en savoir plus sur les véhicules à hydrogène de Nissan ? Alors nos 2 derniers articles sur le sujet devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute