Un partenariat global sur les énergies (dont l’hydrogène) entre l’Automobile Club de l’Ouest et TotalEnergies

Un partenariat global sur les énergies (dont l'hydrogène) entre l'ACO et TotalEnergies
Un partenariat global sur les énergies (dont l’hydrogène) entre l’ACO et TotalEnergies

Partenaires depuis 2018, TotalEnergies, l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) et Le Mans Endurance Management (LMEM) renouvellent leur collaboration pour une durée de cinq ans, jusqu’en 2028. L’objectif est d’aider l’organisateur des 24 h du Mans à atteindre la neutralité carbone.

TotalEnergies est impliqué de deux manières dans les 24 h du Mans. D’une part, il fournit un carburant neutre en carbone (l’Excellium Racing 100, un carburant de compétition produit à partir de déchets et résidus issus notamment de la viticulture). D’autre part, il s’engage au sein de MissionH24, avec une station mobile de distribution de l’hydrogène. Le projet consiste à préparer l’arrivée de l’hydrogène au sein de l’épreuve d’endurance à l’horizon 2027.

L’extension du partenariat vise à aider l’ACO dans le cadre de son programme « Race to 2030« . L’organisateur des 24 h du Mans souhaite atteindre la neutralité carbone en 2030, en réduisant notamment de 30 % ses émissions carbone et en développant un programme de contribution carbone. TotalEnergies procédera donc à un audit énergétique de ses infrastructures et pourra l’assister sur l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques et sur la solarisation de ses bâtiments ou de ses parkings.

Un partenariat sur l’ensemble des championnats labélisés ACO

« Jusqu’en 2028, TotalEnergies va ainsi nous aider à faire du circuit Bugatti un démonstrateur de la transition énergétique et va nous permettre de continuer à faire de l’endurance une discipline pionnière en matière d’innovations », se réjouit Pierre Fillon, le Président de l’ACO. Et de préciser que ce contrat couvre l’ensemble des championnats labélisés ACO et épreuves majeures : FIA WEC, Asian Le Mans Series, European Le Mans Series, 24 Heures Motos et Michelin Le Mans Cup.

De son côté, TotalEnergies indique qu’à travers ce partenariat, il poursuit également son engagement de longue date dans les compétitions d’endurance en proposant des carburants alternatifs au fossile comme les biocarburants ou l’hydrogène.

Vous voulez en savoir plus sur l’ACO et TotalEnergies en matière d’hydrogène? Alors nos derniers articles sur ces deux groupes devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur l’ACO ici et TotalEnergies .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2