Salon de Genève : l’hydrogène s’invite avec un concept de Pininfarina à moteur V6

Salon de Genève : l’hydrogène s’invite avec un concept de Pininfarina à moteur V6

Dans le cadre d’un salon peau de chagrin, plutôt axé sur l’électrique, le studio de design présente à Palexpo l’Enigma GT. Ce concept très racé embarque un moteur 2,5 L V6 à hydrogène.

Ceux qui ont connu le salon de Genève d’antan (dont la dernière date était 2019 avant ce retour risqué) savent que c’était un rendez-vous de référence pour les carrossiers et que Pininfarina faisait toujours le show. Pour cette édition 2024, le studio italien présente donc un concept virtuel. Il s’agit d’une GT avec un moteur thermique en position centrale à l’arrière, couplé à un moteur électrique qui lui est placé à l’avant et relié avec une batterie de 10 kWh. Dans un souci de neutralité technologique, les designers et ingénieurs ont fait le choix de recourir à un moteur V6 de 2,5 L alimenté à l’hydrogène.

Voici le teaser de ce bolide.

La fiche technique évoque une puissance de 325 kW pour ce moteur à combustion. Pas moins de 9 kg d’hydrogène sont stockés à bord pour le faire tourner. De quoi parcourir plus de 700 km quand on se contente de rouler à 100 km/h. Et environ 550 km en cycle mixte. C’est sans doute moins quand on exploite à pleine puissance cette GT qui loge sous le capot un moteur électrique de 150 kW et qui peut fonctionner en mode 4 roues motrices. Elle file à 250 km/h et accélère de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes.

Pininfarina a déjà présenté des voitures à hydrogène à Genève

Avant tout une étude de style, qui intègre au passage beaucoup de technologie, l’Enigma GT devrait faire l’objet d’un développement en vue du 95ème anniversaire de Pininfarina qui interviendra en 2025. Il faut rappeler que le carrossier n’en est pas à son premier coup d’essai, comme nous l’écrivions dans cet article. Fruit d’un partenariat avec GreenGT, la présentation de la H2 Speed en 2016 avait marqué les esprits.

Jusqu’à présent, les véhicules à hydrogène dessinés par Pininfarina faisaient la part belle à la pile à combustible. Ce recours au moteur à hydrogène traduit les interrogations de l’industrie. C’est d’ailleurs la solution que privilégie désormais Namx, dont le SUV a été conçu par le studio italien.

À noter qu’aujourd’hui, le CEO de l’entreprise, Silvio Pietro Angori, prend la parole dans le cadre de la journée VIP du salon au forum Auto Future.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2