Plug Power implante son siège européen à Duisbourg

Plug Power Duisbourg

La société américaine Plug Power annonce qu’elle va implanter son siège européen en Allemagne, et plus précisément dans le port de Duisbourg, en Rhénanie du Nord-Westphalie. Une décision qui reflète son ambition d’accélérer ses investissements sur le continent, où elle est présente depuis 10 ans.

Duisbourg, qui est le plus grand port intérieur du monde, offre à l’entreprise des connexions directes de la chaîne d’approvisionnement avec les ports maritimes d’Anvers, en Belgique, et de Rotterdam, aux Pays-Bas.

Cette implantation permettra également à Plug Power de tirer parti des atouts majeurs de la zone industrielle de la région, avec notamment une forte concentration de clients dans le domaine de la logistique et du transport et une main-d’œuvre hautement qualifiée. Duisbourg a également été élue comme l’une des trois capitales allemandes de la technologie de l’hydrogène, ce qui lui confère un rôle stratégique dans la transition énergétique allemande.

Vous voulez en savoir plus sur Plug Power et Duisbourg ? Alors nos 2 derniers articles sur ces sujets devraient vous intéresser. Vous pouvez lire notre dernier article sur Plug Power ici et sur Duisbourg .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde