Premier vol réussi pour l’avion H2 de ZeroAvia

Premier vol H2 ZeroAvia

Le 24 septembre, l’avion Piper M (l’avion H2 de ZeroAvia) a réalisé son premier vol complet à Cranfield, en Angleterre. L’appareil de la start-up américaine, d’une capacité de 6 places, a accompli un roulage, un décollage, un circuit de vol et un atterrissage sans aucun souci. C’était une première pour un avion commercial fonctionnant à l’hydrogène. Le vol a eu lieu dans le cadre du programme HyFlyer, soutenu par le gouvernement britannique.

La prochaine étape sera de réaliser un vol de 250 miles avant la fin de l’année.

“Alors que certains avions expérimentaux ont volé en utilisant des piles à hydrogène comme source d’énergie, la taille de cet avion disponible dans le commerce montre que les passagers payants pourraient très bientôt embarquer sur un vol vraiment sans émissions“, a déclaré Val Miftakhov, PDG de la startup. Fondée en 2017 seulement, la startup américaine cherche à mettre au point des appareils volants non polluants pouvant transporter jusqu’à 20 passages sur de courtes distances. Pour ZeroAvia, la meilleure solution repose sur l’utilisation de l’hydrogène liquide qui peut se transformer en électricité et ainsi alimenter des appareils de transport.

Le Premier Ministre britannique a invité ZeroAvia à rejoindre l’organisation JetZero Council.

Vous voulez en savoir plus sur ZeroAvia ? Vous pouvez retrouver tous nos articles sur le groupe ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles