Des difficultés pour le projet Masshylia en raison d’un problème d’électrolyseur ?

projet masshylia électrolyseur
Des difficultés pour le projet Masshylia en raison d’un problème d’électrolyseur ?

Selon La Tribune, les premiers résultats délivrés par le fournisseur d’électrolyseurs, John Cockerill, n’auraient pas satisfait TotalEnergies. Le dossier serait sur le bureau du ministre de l’industrie.

C’était censé être l’un des plus grands sites de production d’hydrogène renouvelable en France. A proximité de Marseille, au cœur de la bioraffinerie de La Mède, TotalEnergie et ENGIE sont associés dans le cadre du projet « Masshylia« , qui vise à produire minimum 5 tonnes d’hydrogène vert en moyenne annuelle par jour pour alimenter le processus de production des biocarburants à La Mède. Et ce, avec de l’électricité produite par des centrales photovoltaïques locales.

Prévu pour 2024 à la base, le projet a été décalé à 2026. Et voilà que La Tribune annonce que ce vaste projet de production d’hydrogène vert Masshylia, porté par TotalEnergies et Engie, devrait être revu en raison d’un problème d’électrolyseurs. « A ce stade, la plupart des constructeurs rencontrent des difficultés à passer à l’échelle », écrit le journal.

À la lumière de ces informations, on comprend un peu mieux la sortie de Patrick Pouyanné, le patron de TotalEnergies, qui avait critiqué l’hydrogène vert et la technologie de l’électrolyse. Toujours selon La Tribune, le dossier serait sur le bureau de Roland Lescure, le ministre de l’industrie. Le projet Masshylia ne peut se concrétiser que sous réserve d’aides accordées par l’Etat.

Vous voulez en savoir plus sur le projet Masshylia de TotalEnergies ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Total ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde