Rotterdam : le match des voitures à hydrogène conçues par des étudiants

voitures hydrogène étudiants
Rotterdam : le match des voitures à hydrogène conçues par des étudiants

Au World Hydrogen Summit, on a pu voir la voiture de course de l’écurie Forze Hydrogen Racing basée à Delft. Il y avait également celle de la Green Team de Twente. Focus sur ces deux projets.

On vous a déjà parlé sur Hydrogen Today de Forze Hydrogen Racing. Basée à Delft, la structure existe depuis 2007 avec des étudiants qui consacrent leur temps libre à l’élaboration de voitures de course qui disputent des compétitions en endurance aux Pays-Bas. Pas moins de 8 générations ont été conçues depuis. A Rotterdam, c’est la génération VI qui était exposée. Mais le gros chantier du moment est le bolide de génération IX, qui développera 600 kW (805 ch) et accélèrera de 0 à 100 km/h en moins de trois secondes. La voiture, qui vise clairement Le Mans, roulera dès le mois d’août sur un circuit néerlandais.

La Green Team de Twente évolue en Formula Student : une compétition estudiantine automobile internationale, mobilisant près de 800 écuries, créée initialement en 1981 par la société savante SAE International, et qui a célébré son 25ème anniversaire en Europe en 2023. Créée en 2011, la structure a développé l’Apollo GDO. La voiture, qui pèse 600 kg, atteint modestement 60 km/h. La Green Team, qui a longtemps participé à l’Eco Marathon Shell, plaide pour l’hydrogène au sein de la Formula Student.

Pour être complet, des véhicules ayant participé à des éco-compétitions étaient aussi exposées. Elles ont été conçues par l’équipe Ecorunner de l’Université Technique de Delft. Précisons au passage que sa dernière création, l’Eco XIV, permet de faire la distance entre Amsterdam et Porto avec 1,45 kg d’hydrogène. Une tentative de record du monde est d’ailleurs prévue en juin sur 2056 km.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

MasterClass H2 Toulouse