Saint-Malo tenté par le bus à hydrogène

Saint-Malo bus à hydrogène
Saint-Malo tenté par le bus à hydrogène

Le 29 février, Iveco a organisé une démonstration de son bus à hydrogène sur le site du réseau de transport malouin. Ce type d’énergie intéresse l’agglo, qui veut coopérer avec Saint-Brieuc dans le cadre d’Armor Hydrogène.

La démonstration se faisait en terrain conquis. Depuis 2022, Saint-Malo a déjà fait l’acquisition de huit bus roulant au bio-GNV (gaz naturel) dont la station est implantée sur le site du réseau de transport. Et l’agglo veut aussi passer à l’hydrogène. Les élus étaient donc impatients de découvrir le bus Iveco E-Way H2, fruit d’une coopération avec Hyundai, qui a été dévoilé en octobre dernier à Bruxelles dans le cadre du salon BusWorld. Ils ont eu droit à un exposé théorique, puis à un essai sur quelques kilomètres.

Pour Gilles Lurton, le président de Saint-Malo Agglomération, « c’est vraiment l’objectif vers lequel on veut tendre ». « Nous voulons avancer sur les bus à hydrogène tout en maintenant le rythme sur l’acquisition de bus au biométhane », a-t-il déclaré devant les médias locaux. Saint-Malo voudrait bien pouvoir faire l’acquisition de 8 bus à hydrogène. Mais, pour cela, il faudra attendre la réponse de l’Ademe, dans le cadre de l’appel à projet « Écosystèmes territoriaux hydrogène – EcosysH2 ». Elle était attendue initialement en décembre, mais elle est a priori décalée à avril.

En attendant, Iveco poursuit sa tournée. Le fabricant précise que son bus est produit en France, à Annonay en Ardèche.

Vous voulez en savoir plus sur Iveco ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Iveco ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène