Une nouvelle patronne pour GRTGaz

Sandrine Meunier GRTGaz

Sandrine Meunier est nommée Directrice Générale du Groupe GRTgaz pour un mandat de 4 ans, à compter du 25 janvier 2024. Cette nomination a été approuvée par la Commission de Régulation de l’Energie, en application du Code de l’énergie.

Membre du Comité Exécutif de GRTgaz, Sandrine Meunier était précédemment Directrice des Opérations de l’entreprise. La nomination de Sandrine fait suite au départ à la retraite de Thierry Trouvé. Titulaire d’un doctorat en chimie, Sandrine Meunier a débuté sa carrière en 1999 à la Direction de la Recherche de Gaz de France. C’est en 2013 qu’elle intègre GRTgaz au sein de de la Direction Technique.

Elle connaît l’hydrogène

Au sein de l’entreprise, elle a coordonné en 2017 le projet Trans’HYtion afin d’étudier le développement de la filière hydrogène. En 2019, elle a été nommée Directrice R&D en charge du centre de recherche RICE (Research and Innovation Center for Energy) de GRTgaz. Et en 2021, elle est devenue Directrice des Opérations de GRTgaz. A ce titre, elle a conduit les grands chantiers lancés par la Direction des Opérations et notamment son adaptation au projet d’entreprise ayant pour objectif la transformation de GRTgaz et l’accélération dans le développement des filières gaz renouvelables et hydrogène.

Rappelons que GRTGaz est impliqué dans des projets de transport d’hydrogène au sein du projets H2MED, MosHAYC, RHYn, et pour desservir des sites comme Dunkerque ou les aéroports parisiens.

Vous voulez en savoir plus sur GRTGaz ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur GRTGaz ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute