Hysetco inaugure sa station de Paris

La société* – qui déploie des solutions de mobilité – a réuni du beau monde pour inaugurer sa nouvelle de station de recharge à hydrogène, porte de Saint-Cloud.

Pour un baptême, c’était réussi. La nouvelle station a reçu la visite de la Toyota Mirai, mais également de la Hyundai Nexo, du Renault Master H2, du Citroën e-Jumpy Hydrogen et même de la BMW ix5 Hydrogen. La Plateforme de la Filière Automobile (PFA) et France Hydrogène étaient également au rendez-vous, de même que le coordonnateur national pour l’hydrogène Hoang Bui et des représentants du ministère de la Transition Ecologique. Actuellement, près de 170 taxis et quelques véhicules de sociétés circulent avec ce type d’énergie à Paris.

La station, d’une capacité quotidienne d’une tonne d’hydrogène, peut faire environ 400 pleins de voiture par jour. L’hydrogène y est produit via un électrolyseur, installé sur place et alimenté par l’électricité du réseau, d’où son caractère bas-carbone. La station est présentée par Hysetco comme la plus grande d’Europe en capacité. Elle vient s’ajouter à trois autres stations à l’aéroport de Roissy (250 kg/jour à 350 et 700 bars), à l’aéroport d’Orly (150 kg/jour à 350 et 700 bars) et à la Porte de la Chapelle (250 kg/jour à 700 bars). Un autre site au Bourget devrait ouvrir en fin d’année. Le réseau sert à alimenter les taxis Hype (au nombre de 170). Mais, il pourra aussi servir pour faire le plein de bennes à ordures et de camions.

Récemment, la société a remporté un appel à projets de l’ADEME pour la mise en place de 6 stations en Ile-de-France, en lien avec les JO de 2024.

*Hysetco est une entreprise réunissant Air Liquide, Toyota, TotalEnergies, la STEP, le fonds Kouros. Elle bénéficie du soutien de l’Europe, de l’ADEME et de la région Ile de France

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting