Strasbourg va inaugurer le premier compresseur thermique pour station-service à hydrogène

A Strasbourg, le distributeur de gaz R-GDS et la start-up EIFHYTEC* viennent de signer une convention pour développer le premier démonstrateur de compresseur thermique. Cette rupture technologique permettra bientôt de déployer une nouvelle génération de stations H2 efficientes, compétitives et… silencieuses. Vous l’ignoriez peut-être, mais la moitié environ des coûts de ces stations sont liés au système de compression du gaz. Les stations à hydrogène construites à ce jour sont équipées de compresseurs mécaniques, qui présentent trois inconvénients : ils sont bruyants, consommateurs d’énergie électrique et coûteux à l’achat comme à l’entretien.

C’est là qu’intervient l’invention mise au point par EIFHYTEC. Grâce à l’absence de pièces mobiles, son compresseur thermique réduit très fortement le nombre de décibels et nécessite moins de maintenance. De plus, on peut remplacer la consommation d’électricité par la valorisation de chaleur fatale. « Ce démonstrateur de compresseur thermique réalisé sur notre site de production en Alsace sera une première mondiale, qui permettra de valider les performances techniques et environnementales de notre technologie en conditions réelles d’exploitation », déclare le fondateur d’EIFHYTEC, David Colomar.

Après une phase de test, le démonstrateur de compresseur thermique connaîtra sa première application en exploitation dès 2022. Il sera mis en service sur une parcelle attenante au site des services techniques de R-GDS. C’est là que sera construite une station d’avitaillement pour véhicules lourds et légers. La station en question sera alimentée par de l’hydrogène renouvelable issu de la thermolyse de biomasse (grâce au procédé HYNOCA, développé par Haffner Energy et appliqué par R-GDS). La station distribuera dès 2023 ce carburant décarboné et d’origine 100 % locale.

Co-financé par R-GDS, le projet est également soutenu par l’Ademe ainsi que par BPI France.

*Fondée début 2019 avec le soutien de SEMIA, l’incubateur d’excellence du Grand Est, la start-up a été créée par David Colomar, un ancien de l’institut de recherche Eifer à Karlsruhe. La jeune pousse a été lauréate du concours d’innovation I-Lab 2020 organisé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec BPI France.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting