Sylfen en redressement judiciaire

Sylfen redressement judiciaire
 Sylfen en redressement judiciaire

Par jugement du Tribunal de Commerce de Grenoble, le 13 mai 2024, la Sylfen a été placée en redressement judiciaire. Et ce, par manque de financement. Les fondateurs espèrent pouvoir trouver un repreneur.

Dans un post sur LinkedIn, on peut lire que « Sylfen c’est aujourd’hui un produit, le Smart Energy Hub, rendant possible le stockage massif d’énergie par l’hybridation de batteries lithium et d’hydrogène. C’est aussi une suite de logiciels stratégiques permettant la configuration de solutions de stockage d’énergie associée à l’autoconsommation et le suivi des flux d’énergie ».

La technologie d’électrolyse réversible a été techniquement démontrée en particulier grâce au financement de BPI France (projet DeepTech Altaïr), souligne le texte. Il est indiqué également que la chaîne de compression de l’hydrogène a été expérimentée. À ce stade, deux équipements complets et deux sites clients en France sont disponibles pour faire la démonstration complète de l’offre Sylfen : une opération réalisable en quelques mois.

Il reste bien entendu du chemin à parcourir, conclut ce post. La société a manqué de financement pour poursuivre son développement, mais le projet reste largement accessible à de nouveaux repreneurs industriels. Il y a quelques mois, Nicolas Bardi nous confiait chercher à industrialiser sa solution (lire notre article), en soulignant qu’elle répondait à beaucoup de cas d’usage dans le bâtiment.

Vous voulez en savoir plus sur les dernières actualités de l’hydrogène en France ? Alors nos derniers articles sur l’hexagone devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la France ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde