Symbio : la première pile sort de sa giga factory

Symbio giga factory pile
Symbio : la première pile sort de sa giga factory

Sur LinkedIn, le fabricant de piles à combustible annonce le démarrage de la production dans son usine près de Lyon. Une étape symbolique dans sa stratégie industrielle.

Baptisée SymphonHy, la giga factory de Symbio est l’un des plus grands sites européens de production intégrée de piles à combustible. Dans un post datant de jeudi, la société commune à Forvia, Michelin et Stellantis célèbre la sortie du premier système sur les chaînes de production. C’est un système d’une puissance de 45 kW. Il témoigne de la mise en route d’un outil industriel qui va produire 50 000 pièces par an dès 2026.

« Nous l’avions planifié, et nous l’avons fait : il s’est écoulé un an et demi, de la pose de la première pierre à la production du premier système 100% Made In SymphonHy, le plus grand site intégré de production de piles à combustible en Europe. Bravo à nos équipes, mobilisées collectivement pour tenir nos engagements et faire de la mobilité hydrogène zéro-émission une réalité concrète et déployable à grande échelle ! », s’est exclamé Philippe Rosier, PDG de Symbio.

La filière hydrogène a rendez-vous à Saint-Fons le 5 décembre pour l’inauguration de ce site.

Voici nos derniers articles sur Symbio, ici et .

Vous voulez en savoir plus sur Symbio, sa giga factory et sa pile ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur symbio ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde