TotalEnergies fait le plein de réponses pour son appel d’offres sur la décarbonation des raffineries

totalenergies appel d'offres
TotalEnergies fait le plein de réponses pour son appel d’offres sur la décarbonation des raffineries

Selon Les Echos, le groupe a reçu plus de 100 marques d’intérêt et plus de 50 réponses formelles à son gigantesque appel d’offres, visant à acheter chaque année 500 000 tonnes d’hydrogène vert.

On se souvient qu’en septembre dernier, TotalEnergies avait créé la surprise en annonçant un appel d’offres massif. Il concerne 6 raffineries en Europe, dont celles de Donges et Feyzin en France. Plus récemment, lors de la présentation de ses résultats, le groupe a évoqué ses « contributions et engagements » dans l’hexagone. L’ambition est de réduire de moitié les émissions de CO2 des sites de raffinage et pétrochimie à horizon 2030 par rapport à 2015. Les sites ont par ailleurs déjà réduit de plus de 50% leurs émissions de CO2 entre 2015 et 2022.

L’hydrogène fait partie des chantiers poussés par l’énergéticien. Ainsi, à la bio-raffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône), le projet Masshylia, en partenariat avec Engie, vise à produire de l’hydrogène vert. À Grandpuits (Seine-et-Marne), TotalEnergies et Air Liquide ont signé en novembre 2022 un accord de partenariat pour construire un système innovant et circulaire afin de produire 20 000 tonnes par an d’’hydrogène en partie renouvelable grâce au recyclage du biogaz résiduel issu de la bioraffinerie. Et en Normandie, les deux mêmes partenaires ont signé un accord en septembre 2023 pour le futur approvisionnement pouvant aller jusqu’à 15 000 tonnes en hydrogène vert et bas carbone de la plateforme de TotalEnergies en Normandie.

Vous voulez en savoir plus sur TotalEnergies ? Alors nos autres articles sur l’entreprise devraient vous intéresser. Vous trouverez tous nos articles écrits sur TotalEnergies ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène plus régulièrement ? Alors notre newsletter LinkedIn devrait vous intéresser. Vous pouvez vous abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute