La Toyota Hilux à hydrogène s’affiche à Bruxelles

Toyota Hilux hydrogène
Toyota Hilux à hydrogène

Plusieurs constructeurs automobiles sont à Bruxelles pour la European Hydrogen Week. Toyota en profite pour présenter un pick-up à hydrogène.

Si la présence de plusieurs camions donne un petit air de Solutrans à l’expo de la semaine européenne de l’hydrogène (lire notre article), on pourrait se croire aussi dans un mini salon de l’automobile. On peut en effet croiser plusieurs modèles de véhicules à l’hydrogène, dans les halls de Brussels Expo.

La présence de Toyota n’est pas très surprenante dans un événement sur le thème de l’hydrogène, et encore moins à Bruxelles. Il faut savoir en effet que le siège de TME (Toyota Motor Europe) se trouve à Zaventem, près de l’aéroport. Sur son stand, la marque japonaise expose bien entendu une Mirai. Mais, on peut y voir aussi un pick-up Hilux. Nous avons déjà évoqué ce modèle, qui fait l’objet d’une petite série en Angleterre.

La taille d’un tel engin peut surprendre, surtout dans un événement dédié à la mobilité durable, et qui a été perturbé lors de la première journée par l’irruption de plusieurs activistes en faveur de l’environnement. Juste en face, on peut voir également voir l’iX5 Hydrogen de BMW qui adopte la silhouette d’un SUV. Chez Renault, Hyvia expose son utilitaire Master H2-TECH. On relève également la présence de Honda, qui n’expose pas de véhicule mais présente sa pile à combustible. On sait que le constructeur japonais veut adresser à la fois la mobilité et le stationnaire.

L’expo est complétée par l’Automobile Club de l’Ouest, qui expose à la European Hydrogen Week la LMPH2G, le premier prototype du programme MissionH24.

Vous voulez en savoir plus sur Toyota et son Hilux hydrogène ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Toyota ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde