La nouvelle Toyota Mirai sera à Genève

Toyota Mirai Genève

Prévu du 5 au 15 mars, le salon de Genève sera l’occasion de découvrir en première européenne la nouvelle Toyota Mirai. La seconde génération de cette berline à hydrogène avait été présentée d’abord au salon de Tokyo en octobre dernier. Elle se distingue par un design moins en rupture et une autonomie en hausse de 30 % (650 km au lieu de 500). Les ingénieurs de la marque ont apporté des améliorations au niveau de la pile à combustible et des réservoirs (au nombre de trois et qui permettent de stocker 1 kg de plus d’hydrogène).

Il est à noter que la Mirai 2 sera une propulsion, alors que le modèle de première génération était une traction avant. Elaborée sur la base de la plateforme modulaire TNGA, la voiture est aussi un peu plus longue que la précédente. Elle mesure 4,97 m au lieu de 4,89 m.

Toyota présentera par ailleurs au salon le Rav4 hybride rechargeable, la nouvelle Yaris et le nouveau SUV de segment B dérivé de ce modèle qui sera aussi fabriqué à l’usine de Valenciennes.

Vous voulez en savoir plus sur Toyota ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et là.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde