Toyota va fournir des PAC pour des bus à hydrogène en Chine

Toyota va fournir des PAC pour des bus à hydrogène en Chine

Le géant japonais, Toyota, va fournir aux constructeurs chinois FAW et Higer Busdes, composants clés de la pile à combustible pour les intégrer dans des bus à hydrogène en Chine. Il va travailler avec Shanghai Re-Fire Technology, qui se chargera de l’assemblage sur place. « Toyota espère coopérer avec davantage de constructeurs chinois de véhicules utilitaires », a déclaré la marque, qui souhaite « promouvoir l’application et la vulgarisation des véhicules à pile à combustible à hydrogène (FCV) en Chine ».

Ce n’est pas une première dans ce pays pour Toyota, qui avait déjà annoncé en avril avoir commencé à fournir des pièces de pile à combustible aux constructeurs Beiqi Foton Motor Co Ltd et Beijing SinoHytec Co Ltd.

Rappelons que la Chine a de grandes ambitions dans le domaine de l’hydrogène. Elle a fait le choix de cette forme d’électrification pour la mobilité lourde et va y consacrer beaucoup de moyens.

Vous voulez en savoir plus sur Toyota ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et là.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2