Bientôt un utilitaire à hydrogène chez Mercedes ?

utilitaire à hydrogène Mercedes

Bientôt un utilitaire à hydrogène chez Mercedes ?

Mercedes-Benz Vans, la division véhicules utilitaires légers du groupe Daimler, a dévoilé à Hambourg le concept Sprinter F-CELL, un fourgon alimenté par une pile à combustible et prenant l’allure d’un camping-car. Ce modèle s’inscrit dans la stratégie d’électrification de sa gamme de modèles, baptisée « eDrive@VANS ».

Le Sprinter F-CELL est doté de trois réservoirs permettant de stocker 4,5 kg d’hydrogène, ce qui offre une autonomie de 300 km. La contenance de ces réservoirs peut être élargie, pour atteindre une autonomie de 500 km. L’intérêt d’un tel véhicule est de pouvoir offrir une plus large autonomie et de faire le plein rapidement, ce que ne pourrait pas faire la batterie pour les missions sur longs trajets. L’hydrogène a donc sa place chez les utilitaires de la marque à l’étoile, aux côtés des versions électriques du Vito et du Sprinter.

Le Sprinter F-CELL n’est pas le premier modèle à pile à combustible de Daimler. En effet, le groupe allemand avait dévoilé lors du Salon de Francfort de 2017 le SUV GLC F-CELL.

Vous voulez en savoir plus sur Mercedes ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde