BMW cherche des start up dans l’hydrogène

img_3500

Au cours d’une conférence sur l’initiative BMW Tech Date, qui a permis de sélectionner 3 start up sur 80 dossiers, et d’organiser des rencontres avec les équipes de Munich, le responsable du programme Start Up Garage a fait une déclaration remarquée. Depuis le Mondial de l’Automobile, Gregor Gimmy a en effet indiqué qu’il cherchait des start up dans l’hydrogène. Il souhaite pouvoir se rapprocher de jeunes pousses capables de lui proposer des solutions dans ce domaine.

Cela ne veut pas dire que la marque va déployer tout de suite des véhicules avec pile à combustible. Le responsable des start up chez BMW a précisé que ses besoins s’échelonnent dans un temps compris entre quelques semaines et une dizaine d’années. Mais, il a dit également que l’électromobilité était une des priorités du moment.

Et l’hydrogène entre dans ce cadre, pour la fabrication et le transport par exemple.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting