BMW veut prolonger son partenariat avec Toyota

BMW partenariat Toyota

Lors d’un congrès organisé par le média allemand Automobilwoche, le patron de BMW, Oliver Zipse, a affirmé vouloir prolonger le partenariat avec Toyota jusqu’en 2025 au moins. Les deux marques ont débuté leur collaboration en 2015 sur divers sujets, dont l’hydrogène. Précisément, parce que le constructeur nippon possède déjà une certaine expertise dans ce domaine, avec la Mirai dont une nouvelle version sera lancée en 2021, et que le sujet prend de l’ampleur, BMW entend bénéficier de synergies.

Alors que l’avenir s’assombrit pour les moteurs thermiques, et que les industriels essaient de limiter leur gamme, l’impulsion donnée par plusieurs pays (dont l’Allemagne, mais aussi l’Europe, le Japon, la Chine et la Corée) à l’hydrogène relance l’intérêt pour la pile à combustible.

En mars dernier, par la voix de son directeur de la recherche, Klaus Fröhlich, BMW déclaré que l’hydrogène serait à terme l’un des piliers de sa stratégie d’électromobilité.

Vous voulez en savoir plus sur BMW ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde