CNH Industrial investit dans Nikola

CNH Industrial (ex-Fiat Industrial) a décidé de se rapprocher de Nikola, le pionnier du camion à hydrogène. Le groupe italo-américain veut conclure un partenariat stratégique et exclusif avec la firme de Phoenix (Arizona) pour déployer la pile à combustible sur ses flottes de camions, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe. CNH Industrial va investir 250 millions de dollars dans la société et mener un tour de table qui pourrait atteindre plus d’1 milliard de dollars.

A l’issue de cette levée de fonds de série D, les nouveaux investisseurs – dont CNH Industrial – détiendraient 25 % du capital de Nikola.

Dans le cadre de cet accord, Iveco et FPT Industrial aideront Nikola à industrialiser sa technologie de pile à combustible, mais aussi une chaîne de traction électrique à batterie. Les ingénieurs apporteront leur expertise pour finaliser les trois modèles en cours de développement (Nikola One, Two et Tre). Pour sa part, Nikola va créer une joint-venture en Europe d’ici 2022 avec CNH Industrial pour apporter son expertise en matière de pile à combustible, de stockage d’hydrogène et de communication entre le véhicule et la station de remplissage.

Pour CNH Industrial, l’hydrogène est la suite logique du gaz liquéfié. Le groupe a commercialisé 40 000 véhicules avec ce type de motorisation. Il souhaite atteindre le zéro émission, grâce à la batterie et la pile à combustible.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting