Coldway : un système de gestion thermique avec de l’ammoniac primé au CES

Coldway ammoniac CES
Coldway : un système de gestion thermique avec de l’ammoniac primé au CES

L’entreprise Coldway Technologies* (Groupe Sofrigam) a été primée à Las Vegas dans les catégories « Meilleure innovation greentech du pavillon France » et « Meilleure innovation française du Pavillon France ».

L’information est révélée par le journal L’Indépendant. Et pour cause : l’entreprise est basée à Pia (Pyrénées-Orientales), dans la région de Perpignan. On peut en savoir plus sur son profil et son innovation en lisant cet article, publié par Made in Perpignan. Son système Thermostore permet de produire du froid de façon autonome et de façon décarbonée. Pour faire simple, Coldway développe une machine frigo à adsorption-désorption utilisant de l’ammoniac comme fluide frigorigène. L’apport original de l’entreprise est d’utiliser un solide comme adsorbeur alors que les machines frigo industrielle à adsorption-désorption utilisent en général un liquide comme adsorbeur. Et en l’occurrence, il s’agit d’une galette faite de graphite et de sel.

De multiples usages

« Ce procédé innovant est rendu possible grâce à l’utilisation de l’ammoniac, une molécule qui offre la possibilité de stocker l’énergie indéfiniment », explique Gilles Labranque, le PDG de Coldway. L’entreprise se félicite d’avoir pu rencontrer beaucoup de monde au CES. Le système Thermostore « adresse de multiples usages comme la création d’un système de chauffage ou de climatisation tout-en-un pour les bâtiments résidentiels en remplacement des chaudières à gaz et des climatiseurs ou encore des solutions de chauffage et préchauffage écologiques pour l’industrie », indique L’Indépendant.

Coldway faisait partie de la délégation de la région Occitanie au CES, comme le signale le site de l’agence Ad’Occ.

*Créée en 2001, Coldway est une société française » « à l’origine d’une innovation majeure dans la production de froid et de chaleur : rendre enfin possible le stockage de froid industriel et son utilisation à la demande, sans apport d’énergie extérieure, en tout lieu et en toute circonstance, quelle que soit la puissance recherchée », indique son compte LinkedIn.

Vous voulez en savoir plus sur le CES ? Alors nos 2 derniers articles sur l’événement devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2