Des essais concluants pour la pile d’Hopium

essais pile Hopium
Des essais concluants pour la pile d’Hopium

Toujours en redressement judiciaire, Hopium annonce avoir réalisé avec succès des premiers essais sur sa pile à combustible de 100 kW. Ces tests préliminaires de caractérisation élémentaires portaient sur l’étanchéité, la polarisation des électrodes et les dimensions physiques.

Ça, c’est fait. Le coeur de la pile à combustible (stack) correspond aux critères de compacité qu’Hopium s’était fixé : à savoir un poids de 30 kg (plaques terminales et système de serrage inclus) et une épaisseur de cellule (plaques bipolaires et membranes) de moins de 1 mm. C’est la première fois que des chiffres précis sont par ailleurs communiqués.

Ces premiers résultats encourageants permettent à l’entreprise de confirmer son calendrier de développement. La suite prévoit une annonce des résultats des essais sur banc de sa pile avant la fin du mois de juillet, les essais sur route, en conditions réelles, à l’automne et une commercialisation des premières piles pour le début d’année 2025.

« Nous sommes heureux de ces premières validations qui sont, pour nous, sans surprise grâce aux études et tests réalisés sur nos jumeaux numériques », commente Stéphane Rabatel, PDG d’Hopium. Et de poursuivre : « notre pile est désormais sur le banc d’essai afin de tester toutes ses fonctionnalités et surtout sa résistance avec une montée en puissance progressive prévue sur les prochains jours. Ces tests d’acceptation en usine sur notre banc, nous permettront de valider l’ensemble des performances attendues et de passer le jalon des essais sur banc. Cependant, nos équipes préparent déjà la prochaine étape décisive, le test en conditions réelles sur route ».

Vous voulez en savoir plus sur les essais d’Hopium sur sa pile à combustible ? Alors nos derniers articles sur cet acteur devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Hopium ici.

Suivez-nous sur LinkedIn.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT