Plus de 20 ans d’expérience pour TotalEnergies dans les stations à hydrogène

TotalEnergies stations hydrogène
Plus de 20 ans d’expérience pour TotalEnergies dans les stations à hydrogène

Depuis 2002, le pétrolier s’implique dans l’hydrogène. Une expérience qu’il a voulu partager à travers une infographie sur son site. Voici les dates-clés de son engagement.

Tout a commencé en 2002, avec la première station de ravitaillement hydrogène dédiée aux bus à Berlin en Allemagne. C’est également à Berlin, en 2006, que le groupe ouvre une première station hydrogène européenne publique proposant du 350/700 bars pour les véhicules légers et du 350 bars pour les bus, à Berlin en Allemagne.

Une forte présence en Allemagne

L’aventure a débuté en fait dans le cadre du CEP (Clean Energy Partnership), un consortium dont TotalEnergies fait toujours partie, de même que BP, Linde, Shell et bon nombre d’acteurs de la mobilité (Audi, BMW, Daimler Truck, Hyundai, Toyota, Volvo…). L’association vient de se réorganiser.

En 2014, le groupe ouvre une première station de ravitaillement hydrogène dans le port d’Anvers en Belgique. L’année d’après, en 2015, il fonde avec d’autres partenaires (Air Liquide, Daimler, OMV, Linde, Shell) la co-entreprise H2Mobility en Allemagne. Celle-ci revendique aujourd’hui plus de 90 stations de remplissage, outre-Rhin.

La vitrine des 24 h du Mans

En 2016, TotalEnergies annonce la première station publique hydrogène installée pour WaterstofNet à Helmond aux Pays-Bas.

En 2019, une autre aventure commence : celle de MissionH24. Le groupe met en service une station hydrogène mobile pour la course automobile au Mans. La station sera utilisée ensuite sur d’autres circuits. Il est toujours associé à ce projet qui vise à préparer l’arrivée de l’hydrogène aux 24 h du Mans en 2027.

Un virage vers les poids-lourds

En 2018, TotalEnergies ouvre la première station hydrogène bas carbone dédiée aux bus à Delfzijl aux Pays-Bas. Trois ans plus tard, en 2021, il annonce une première industrielle : la certification du design des distributeurs hydrogène TotalEnergies (350/700 bars) et la création de la business Unit H2 Mobilités Solutions (H2MS). C’est aussi cette année-là qu’un partenariat est conclu avec Daimler Truck pour développer un écosystème de la mobilité hydrogène en Europe. L’orientation vers les camions se confirme en 2022, avec la première station publique hydrogène accessible aux véhicules lourds à Breda, aux Pays-Bas.

En 2024, l’année commence par une annonce majeure dans le cadre du salon Hyvolution. TotalEnergies et Air Liquide créent TEAL Mobility, une co-entreprise ayant pour objectif de développer plus de 100 stations hydrogène pour les poids lourds dans 5 pays d’Europe.

Vous voulez en savoir plus sur TotalEnergies ? Alors nos autres articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous trouverez tous nos articles écrits sur TotalEnergies ici.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute