Les festivals de l’été alimentés en courant par de l’hydrogène

festivals hydrogène

Grâce aux groupes électrogènes à hydrogène, les festivals de musique peuvent réduire leur empreinte carbone. La filiale d’Energy Observer, EODev, y contribue, tout comme H2SYS.

Une dépêche de l’AFP nous apprend que « du pied des volcans auvergnats jusqu’à la baie de Saint-Brieuc, des rassemblements festifs estivaux s’affichant eco-responsables adoptent l’hydrogène, au lieu du gazole, pour produire d’énormes quantités de watts et de décibels dans des lieux isolés, loin de tout réseau électrique ». On peut par exemple citer le festival de musique Europavox à Clermont, qui a eu lieu au début de l’été. Cet événement a eu recours aux services de GCK Energy, qui loue des générateurs comme ceux d’EODev.

Dans les Côtes d’Armor à Hillion, en baie de Saint-Brieuc, le festival « Folies en baie » les 6 et 7 août était équipé de générateurs à hydrogène. « Les Eurockéennes » de Belfort en ont fait de même, début juillet.

Des festivals ont commencé avec l’hydrogène dès 2019

Pendant l’été 2022, le festival Futur 2 à Hambourg en Allemagne s’était vanté d’être le « premier festival au monde » électrifié grâce à de l’hydrogène venu d’énergie éolienne. Les allemands ignoraient peut-être que dès 2019, H2SYS avait fourni un générateur Boxhy pour alimenter en courant électrique les festivals de musique We love green et Rock en Seine. En 2022, la PME a installé un groupe électrogène de la gamme Thytan d’une puissance de 130 kVA qui alimentait les machines Eco-cup qui lavent et sèchent les gobelets des Eurockéennes dans la partie camping. Cette année, à l’occasion du Carnaval de Belfort qui avait lieu le 25 mars, H2SYS a mis à disposition le même produit pour alimenter la sonorisation du DJ installé sur le char.

Reliés à des racks de bonbonnes d’hydrogène gazeux compressé certifié « vert » par leur producteur (c’est-à-dire venant d’électricité éolienne, solaire, voire hydro-électrique), les générateurs ont l’apparence de gros réfrigérateurs blancs silencieux et rejettent uniquement de la vapeur d’eau, précise l’AFP. Par rapport à un groupe électrogène Diesel, le générateur à hydrogène coûte 4 fois plus cher. Mais, il a un meilleur rendement. Et surtout, le thermique est condamné. La région Ile de France veut favoriser les technologies alternatives, dont l’hydrogène.

Vous voulez en savoir plus sur les générateurs à hydrogène ? Alors nos 2 derniers articles sur le sujet devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2