GCK dévoile son buggy à hydrogène pour le Dakar

GCK buggy hydrogène Dakar

Un an après avoir été la première équipe à annoncer qu’elle participerait au Dakar avec un buggy à hydrogène, GCK Motorsport publie les premières photos de son futur véhicule. Il aura pour nom l’e-Blast H2 2024 (la date prévue de participation au rallye-raid).

En faisant le choix de publier ces images, l’écurie réaffirme son positionnement comme acteur majeur, non seulement de l’intégration de l’hydrogène en sport automobile, mais également du rallye-raid de demain. Le bureau d’étude et les équipes techniques de Green Corp Konnection (GCK), maison mère de GCK Motorsport, œuvrent depuis plusieurs mois avec 21 experts de FEV, un leader mondial de l’ingénierie. Tous ensemble, ils ont en train de développer ce buggy à hydrogène.

Précisons au passage que la pile à combustible vient de chez EKPO (Elringklinger et Plastic Omnium). L’équipementier inaugurera sa pile NM12 Twin, d’une puissance record de plus de 200 kW, spécialement conçue pour les applications les plus exigeantes.

Les photos laissent deviner un châssis customisé inédit, combinant courbes lisses et lignes droites agressives et formant un ensemble imposant pouvant accueillir la pile à combustible GCK et les réservoirs d’hydrogène. A la couleur orange de GCK Motorsport s’ajoute le bleu faisant écho à l’hydrogène. On note par ailleurs que l’e-Blast H2 porte le numéro 36 du pilote français et Président de GCK, Guerlain Chicherit.

Vous voulez en savoir plus sur GCK ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2