Genvia : une giga factory à Béziers en 2026 ?

Genvia : une giga factory à Béziers en 2026 ?
Genvia : une giga factory à Béziers en 2026 ?

Fin janvier, la CEO de la société, Florence Lambert, et le maire de Béziers, Robert Ménard, ont annoncé un protocole foncier afin d’acquérir une parcelle de 49 hectares. Située sur un Technoparc, elle pourrait accueillir un site de production à l’échelle d’électrolyseurs d’ici deux ans.

En ligne de mire, il s’agit d’installer une giga factory. Le projet est soutenu par l’Etat à hauteur de 200 millions d’euros dans le cadre de France 2030.

Pour le moment, Genvia est installé sur un site industriel modernisé, celui de l’usine Cameron (groupe SLB, ex-Schlumberger). Une ligne-pilote a été mise en place à l’été 2023. Avant de passer à l’échelle, la société doit tester en 2025 sa technologie sur le site d’Arcelor Mittal (aciers spéciaux) de Saint-Chély-d’Apcher, en Lozère. Puis, il faudra procéder, en 2026, à une levée de fonds de plusieurs centaines de millions d’euros.

Il est à noter que la société entend également adresser les secteurs de la chimie, de l’ammoniac ou encore des carburants de synthèse. Dans ce domaine, un accord a été annoncé avec Airbus.

Cet acteur, qui exploite une technologie issue du CEA, et qui porte sur les électrolyseurs à haute température, revendique soixante-dix brevets, dont trente depuis deux ans.

Vous voulez en savoir plus sur Genvia et son projet de giga factory à Béziers ? Alors nos derniers articles sur la société devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Genvia ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles