GreenGT annonce une pile en rupture

GreenGT nouvelle pile

GreenGT annonce une pile en rupture

Dans un post sur LinkedIn, l’entreprise franco-suisse évoque une technologie de pile en rupture. Elle utilise même le terme de révolutionnaire.

La pile en combustible en question semble innover sur tous les plans : forme, poids, puissance. C’est avec une certaine excitation que GreenGT fait du teasing autour de ce produit, qui se destine aux véhicules à hautes performances. L’entreprise indique que la pile va introduire de nouveaux standards dans l’industrie.

Difficile d’en savoir plus à ce stade. De plus, le site de GreenGT est en pleine refonte. On remarquera au passage que la page d’accueil affiche une photo du prototype à hydrogène MissionH24. En tout cas, cela veut dire que la pile a son mot à dire et que le match n’est pas forcément plié face au moteur à hydrogène sur les circuits.

Si l’on revient au post sur LinkedIn, il est intéressant de relever les mots-clés. Les hashtags font référence au sport automobile, mais aussi aux véhicules spéciaux, au transport maritime et au stationnaire. C’est en fait une gamme qui s’annonce, et probablement avec de fortes puissances.

On a hâte d’assister à la présentation de ce nouveau portefeuille de piles.

Vous voulez en savoir plus sur GreenGT et leur nouvelle pile ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde