La ministre des Sports à bord de la LMPH2G de GreenGT

LMPH2G GreenGT

Aujourd’hui, la Ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques a fait un tour de piste à bord de la LMPH2G, un prototype signé GreenGT.

La LMPH2G de GreenGT : pionnière et inspiratrice des véhicules hydrogène

Véritable laboratoire technologique roulant, ce bolide pionnier en matière de compétition automobile zéro-émission est exposé depuis lundi au village hydrogène des 24 Heures du Mans. Il s’y affichait aux côtés d’autres véhicules hydrogène tels que la Toyota GR H2 Racing Concept, l’Alpine Alpenglow, la Foenix H2 de Solution F ou encore la Ligier JS2 RH2. Affichait au passé car la LMPH2G de GreenGT est passé à l’action ce samedi, en entrant sur piste vers 12h20.

Une double première pour la ministre

La voiture n’a pas roulée seule, vous vous en doutez bien. Pilotée par Stéphane Richelmi, elle a bouclé un tour de piste avec en passagère Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports. C’était une double première pour la ministre. Ce fut non seulement sa première visite sur le circuit des 24 Heures, mais aussi sa première virée à bord d’un prototype hydrogène. « La recette du succès des 24 Heures du Mans, c’est un modèle où se conjuguent le sport, l’histoire, la passion populaire et le défi technologique et environnemental. Je suis ravie d’avoir participé pour la première fois à cet événement qui fait rayonner la France à l’international », a-t-elle ajouté après son baptême. Elle en a également profité pour remercier son pilote, Stéphane Richelmi.

Elle souligne au passage les valeurs mises à l’honneur sur ce circuit des 24 Heures. Valeurs de « performance, stratégie, ingéniosité, endurance, dépassement de soi et travail en équipe ». Enfin, la ministre conclut sur l’avenir prometteur du sport auto zéro-émission. « Le sport mécanique prépare de manière volontariste son avenir et le futur de la mobilité, en engageant la décarbonation de ses épreuves et de ses compétitions, à l’image du prototype électrique hydrogène que j’ai pu tester, et qui constitue une piste prometteuse pour atteindre l’objectif d’un sport auto zéro émission ».

Un échange avec Toyota

La ministre a aussi pu échanger avec Akio Toyoda, chairman de Toyota. Le constructeur japonais a d »ailleurs dévoilé sa Toyota mystère hier matin, au sein du village hydrogène. Il s’agit de la GR H2 Racing Concept. La marque en a d’ailleurs profité pour annoncer sa participation à la catégorie hydrogène des 24 Heures du Mans. Une nouvelle catégorie qui débutera pas plus tard qu’en 2026.

Vous voulez en savoir plus sur la LMPH2G de GreenGT ? Alors nos 2 derniers articles sur ce bolide devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Logan King

Logan King

Après un parcours atypique (3 ans au sein de l’armée de terre puis 3 ans de licence en Langues Étrangères Appliquées) c’est finalement ma passion pour les enjeux environnementaux qui me rattrape et me pousse à rejoindre Seiya Consulting et H2 Today en juin 2022. Tout d'abord dans le cadre de mon stage de fin d’étude, puis en tant que Responsable Marketing & Communication et traducteur chez Hydrogen Today.

Nos derniers articles

carte interactive monde