Interview : Alpine et le moteur à hydrogène

Interview Alpine moteur à hydrogène

Interview : Alpine et le moteur à hydrogène

A l’occasion des 24 h du Mans, Alpine, la marque sport de Renault présente l’Alpenglow, ce concept car doté d’un moteur à hydrogène et qui va bientôt prendre la piste. On vous en dit plus avec notre interview de Pierre-Jean Tardy.

L’Alpenglow est une superbe voiture. Elle avait impressionné lors de sa présentation au Mondial de l’Automobile, en octobre dernier. Et c’est encore une émotion que de la revoir, figurant au milieu d’autres voitures de course à hydrogène dans le cadre du Village Hydrogène qui prend une importance particulière cette année. C’est dans cet écrin que nous avons rencontré Pierre-Jean Tardy, Chief Engineer Hydrogen chez Alpine Racing. Il nous a parlé de l’Alpenglow et plus globalement du travail sur le moteur à combustion hydrogène.

L’entretien est à retrouver ici.

En résumé : Alpine considère que le moteur à combustion hydrogène est une option très valable pour la compétition. La technologie est considérée pour l’endurance (dans la mesure où les 24 h du Mans s’ouvrent à l’hydrogène en 2026 en autorisant à la fois les piles et les moteurs H2), mais aussi pour la Formule 1.

A noter que Pierre-Jean Tardy sera amené à parler dans le cadre du forum Hydrogen Business for Climate, en octobre prochain. Il participera en effet à une table ronde sur les e-fuels et le moteur à hydrogène, le 3 octobre.

Vous pouvez lire des articles sur Alpine, ici et .

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer