HDF Energy : des avancées concrètes dans les projets de centrales

HDF Energy projets centrales
HDF Energy : des avancées concrètes dans les projets de centrales

Alors que la société s’apprête à emménager dans de nouveaux locaux, et à lancer sa giga factory à Blanquefort, HDF Energy annonce que des projets pourraient démarrer également dès cette année.

En 2023, HDF a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 3,9 M€ (contre 3,5 M€ en 2022), essentiellement sous forme de soutien à la maîtrise d’oeuvre pour les projets liés à RSB* à la Barbade et Newgen, à Trinidad et Tobago. Le premier a réalisé une avancée importante, en sécurisant un financement de 41 MUSD auprès de la Banque Mondiale et du Green Climate Fund (GCF). Ce financement constitue une étape importante dans la structuration financière du projet et concrétise la viabilité du modèle Renewstable (centrale électrique de plusieurs MW) pour l’ensemble des projets à venir.

Malgré un environnement économique défavorable, et une complexité croissante des étapes de développement, l’année 2023 a permis malgré tout de conclure des avancées significatives sur certains projets, notamment en Namibie, au Mexique ou encore en Indonésie. Selon HDF, ils sont désormais susceptibles d’entrer en construction en 2024/2025.

« Conformément au plan stratégique, l’année 2023 a permis de déployer des équipes techniques au siège en appui des équipes commerciales dans les différentes zones géographiques dans lesquelles le groupe est implanté. Cette expertise a permis de faire progresser la maturité des projets, nous conduisant à envisager de lancer la construction de plusieurs d’entre eux à court terme. »

En tout, HDF totalisait 25 projets en 2023, contre 13 l’année précédente.

*HDF est également actionnaire de la société de projet Renewstable Barbados (RSB) Inc, dont le groupe Rubis est actionnaire majoritaire, et de la société de projet Newgen, dont le fondateur historique Kenesjay Green Ltd (KGL) reste également actionnaire.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2