Un actionnaire américain pour Hopium ?

Hopium actionnaire

Un actionnaire américain pour Hopium ?

Alors que la société se trouve actuellement au Gitex, un salon de la high-tech à Dubaï pour trouver de nouveaux partenaires (lire notre article), on apprend qu’une société américaine a signé une lettre d’intention. Elle est prête à acheter pour 3 millions de dollars d’actions convertibles. Le montant pourrait même grimper jusqu’à 15 millions.

Passé inaperçu, le communiqué date du 11 octobre et peut être consulté ici sur le site de Micromobility.com. La société est active dans le domaine de la mobilité urbaine avec des trottinettes et des vélos électriques sous la marque Helbiz. C’est une planche de salut assez inattendue pour Hopium. Le fait est que ce marché est amené à croître de 16 % par an entre 2023 et 2028. Et Mobility.com s’intéresse à la technologie de pile à combustible pour se développer, en raison de la plus grande densité énergétique que la batterie au lithium.

Le communiqué explique que la taille compacte de la pile Hopium est bien adaptée à ce marché de la micro-mobilité. On apprend au passage que la technologie de la société française devrait atteindre le stade TRL* 6 (sur une échelle qui va jusqu’à 9) d’ici avril 2024. Elle sera donc en mesure de présenter un démonstrateur proche de l’opérationnel.

Pour le moment, la lettre d’intention n’a pas de caractère contraignant. Il est fait état de discussions constructives. Précisons que le deal se négocie entre Micromobility.com et Atlas Special Opportunities, le fonds qui continue de financer Hopium. Cet acteur américain souhaite devenir un actionnaire important et sur le long terme.

* Technology Readiness Levels

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde