Depuis 2019, le projet HYLIAS est à l’étude. Il vise à mettre en service un navire à propulsion hydrogène électrique pour assurer le transport de passagers dans le Golfe du Morbihan en 2024.

Dans le cadre d’un partenariat entre la Région Bretagne, Europe Technologies CIAM et Morbihan Énergies, le projet vise à mettre en service un bateau de transport de passagers à hydrogène et l’écosystème qui va avec, dont une station d’avitaillement. Le démonstrateur prendra la forme d’un navire de 24 m, capable d’embarquer de 150 à 200 passagers, pour assurer la liaison entre Vannes et l’Île d’Arz. Développant 300 kW, il remplacera un bateau alimenté au fioul.

En parallèle des études techniques sur le navire (groupe moto-propulseur, intégration de la pile à combustible, stockage d’hydrogène), une autre étude a porté sur le port de Vannes, qui devra accueillir dans les délais attendus une solution d’avitaillement en bord à quai. La station sera dimensionnée de façon à pouvoir avitailler en hydrogène vert a minima deux navires, puis quatre sans grande modification

L’objectif est la création d’une filière d’ingénierie, de fabrication, d’exploitation et de maintenance de bateaux H2 engendrant des savoir-faire et des emplois régionaux. Suite à ce premier démonstrateur, qui coûtera 2,5 à 3 fois plus cher qu’un navire classique, le delta devrait être réduit à 25 % par rapport au Diesel dès le 3e ou 4e navire.