Une supercar à hydrogène de Hyundai en 2026 ? « Spéculations » pour la marque

Hyundai supercar hydrogène
Une supercar à hydrogène de Hyundai en 2026 ? « Spéculations » pour la marque

Selon le Korea Economic Daily, le constructeur coréen envisage de produire la Vision N74, une voiture de sport à hydrogène qui a déjà été présentée dans des manifestations. L’information paraît très surprenante.

Selon le site de Hyundai, ce véhicule est un laboratoire roulant. Dans l’histoire de l’automobile, il y a toujours eu des prototypes et des concepts qui ne donnent pas forcément de suite concrète sur le marché. Parfois, il peut y avoir des surprises. Mais, on est en droit d’être sceptique par rapport à cette annonce, qui s’appuie sur des témoignages de fournisseurs. La question est : Hyundai peut-il vraiment se permettre de sortir une voiture de sport à l’hydrogène à plus de 300 000 euros (plus chère que la future Tesla roadster), alors que la Nexo qui se négocie à partir de 80 600 euros n’a été vendue qu’à quelques dizaines de milliers d’exemplaires ?

« Spéculations », nous a répondu un porte-parole de la marque. À ce stade, la marque confirme simplement une mise à jour de la Nexo avec une pile de nouvelle génération. La date n’est d’ailleurs pas encore confirmée. Et elle continue de s’investir dans l’hydrogène, comme en témoignent ses participations à de grands événements, comme le CES de Las Vegas et plus récemment l’ACT Expo où elle a fait une annonce concernant les camions. Le constructeur a notamment dévoilé virtuellement une mise à jour de son Xcient FC avec des aides à la conduite, sachant qu’il pourrait être à terme autonome.

Dans le domaine de l’automobile, Hyundai se concentre plus sur les véhicules électriques. Par contre, le groupe croit plus que jamais à l’hydrogène dans une optique plus large que la simple mobilité routière.

Vous pouvez consulter tous nos articles déjà écrits sur Hyundai ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde