Hyvolution 2024 : la mobilité hydrogène bien représentée

hyvolution 2024 mobilité hydrogène
Hyvolution 2024 : la mobilité hydrogène bien représentée

Dans le cadre du grand salon européen de l’hydrogène, les acteurs de la mobilité présents couvriront tous les champs d’application, du vélo au camion, en passant par les chariots de manutention et même les fusées.

Les grands noms de l’automobile seront présents avec les constructeurs Renault (Hyvia) et Stellantis, tout comme les équipementiers Bosch, Forvia, ou encore Plastic Omnium. Michelin sera présent via sa filiale Watèa, qui propose une offre de location véhicules et de services. À Hyvolution, il y aura des fournisseurs de piles (Ballard, Bramble Energy, EKPO, Inocel, Proton Motor Fuel Cell, Symbio) et des spécialistes de l’ingénierie comme AVL et FEV. Ce dernier présentera par exemple la pile codéveloppée avec GCK* pour le buggy e-Blast H2. Du côté de la compétition, il sera question des 24 h du Mans en mode hydrogène sous la forme d’un atelier avec H24 Project. Pipo Moteurs, grand spécialiste du sport auto, sera là pour parler moteur à combustion. Et Vision Technology exposera son kart avec moteur H2 chez Terega.

Le retrofit sera aussi à l’honneur avec GCK justement, mais aussi EHM (moteur à hydrogène), e-neo (groupe Vensys), GreenGT, Hyliko, Quantron et Transdev Normandie. La coalition Retrofit H2 interviendra sur une conférence. La mobilité lourde sera également représentée par le pôle de compétitivité CARA, situé en région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que par le carrossier CHEREAU.

E-fuels et hydrogène vert

Du côté des énergéticiens, Air Liquide, Engie, Hynamics (EDF), Linde et TotalEnergies seront au rendez-vous. Il y aura également les fabricants de stations comme Atawey, HRS, Nel Hydrogen, Resato, tout comme les opérateurs qui sont spécialisés dans le taxi (Hysetco) ou la mobilité lourde (Inthy). À noter qu’Elyse Energy, le champion des e-fuels sera présent, tout comme Haffner Energy et bien entendu Lhyfe qui est devenu un acteur incontournable de la mobilité avec de l’hydrogène vert. Outre Forvia et Plastic Omnium, le stockage des carburants sera aussi proposé par Hexagon Purus et une société suisse qui a pour nom New Generation Tanks, et qui a été sélectionnée par la fondation Solar Impulse.

Toutes les mobilités

En dehors de l’auto, du bus et du camion, il sera question aussi des vélos et des scooters avec Pragma Industries, mais aussi de chariots télescopiques avec Manitou et même de tracteurs avec Exxact Robotics. Il sera question par ailleurs de mobilité maritime, avec Ciam Europe Technologies, CMV Amphibie, EODev (issu d’Energy Observer, dont le capitaine Victorien Erussard prendra la parole en atelier), Farwind Energy, ou encore Fetis Group. La région Bretagne mettra en avant sa vision pour les bateaux de pêche. Et l’aéronautique ? Airbus aura un stand, mais pour sa division Protect qui a des compétences dans la cybersécurité et la sûreté. L’acteur en vue sera donc ArianeGroup, dont l’expérience en matière d’hydrogène liquide peut s’avérer très utile. Sans être exposant, Blue Spirit Aero sera présent pour une conférence, tout comme Safran Power Units et H3 Dynamics. Le Technocampus hydrogène de Toulouse fera l’objet d’une présentation.

*qui lui présentera la Foenix H2 dévoilée aux 24 h du Mans

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles